Unpredictable Chronic Mild Stress

La recherche sur la dépression et sur ​​les effets des antidépresseurs (AD) est entravée par l'absence de modèles animaux pertinents. Dans notre laboratoire, nous avons conçu un modèle de stress chronique imprédictible (UCMS) chez la souris afin de l'utiliser comme un modèle de la dépression. Ce modèle avait été développé principalement chez le rat par P Willner. Vous trouverez ici quelques détails méthodologiques sur cette procédure. Des informations complémentaires peuvent être trouvées dans la référence suivante Models of depression: unpredictable chronic mild stress in mice, 2013, Nollet M, Le Guisquet AM, Belzung C.

Quels stresseurs peuvent être utilisés?

Les souris exposées à l'UCMS sont confrontées à plusieurs facteurs de stressant tels que l'hébergement sur litière humide ​​(environ 200 ml d'eau pour 100 g de sciure de bois ) , changement de litière (remplacement de la sciure de bois souillée par un volume équivalent de la sciure de bois propre ) , cage sans litière (la cage d'accueil du sujet habituelle mais sans sciure de bois ) , le placement dans une cage sans litière avec de l'eau ( la souris est placée dans sa cage sans sciure , dont le fond a été rempli avec 1 cm d'eau à 21 ° C) ,  changement de cage ( parfois aussi appelé, stress social : la souris A est placée dans la cage sale de souris B qui est placé dans la cage de la souris C qui est placée dans la cage de la souris A ) , inclinaison de la cage (45 º) , des sons prédateurs , l'introduction d'excréments de rats ou de chats ainsi que des poils dans la cage de la souris , l'inversion du cycle Jour/Nuit, perturbation des phase d'éveil et de repos respectivement par la lumière ou le noir , la contention dans des petits tubes (diamètre : 4 cm; longueur: 5 cm). Ces facteurs de stress ont été décrits dans nos précédents articles ( Ducottet et Belzung 2004; 2005; Ducottet et al, 2003; . 2004; Pothion et al, 2004; . . Yalcin et al , Nollet et al)

Comment pouvons-nous mesurer les effets comportementaux induits par le stress ?
Différents tests comportementaux ont été utilisés pour évaluer les effets induits par l'UCMS . Tous ces effets sont contrecarrés par des traitements chroniques avec ADs chez les souris de la souche BALB / c qui est la plus utilisée en raison de sa forte sensibilité au stress.

État du PELAGE

L'état du pelage est évalué sur 7 parties du corps: tête, cou, pelage dorsal (dos), pelage ventral (abdomen), queue, pattes avant et pattes arrière. Dans chaque zone du corps, le score est de 0 pour un bon état (la fourrure est lisse et brillante, uniformément réparti sur le corps ), 1  pour un mauvais état (répartition non uniforme de la fourure sur le corps avec une légère coloration. ), 0,5 pour un cas intermédiaire entre le 0 et 1 (un peu "pelucheux" avec quelques taches). Ainsi, nous pouvons obtenir un score compris entre 0 et 7.
Par exemple, sur les photos ci-dessous, la souris sur l'image de gauche a un score de 0 et celle de l'image de droite a un score de 3.

Test de récompense

Ce test permet la mesure de la motivation pour obtenir une récompense. Elle consiste à évaluer la motivation pour un stimulus agréable au goût ( un biscuit au chocolat ) en mesurant la latence à croquer le cookie et le nombre de croques pendant quatre sessions. Le RMT nécessite un dispositif contenant au moins trois chambres alignées de même dimension ( 119x19x20cm ) . Seulement les couleurs des murs et le sol sont différents entre les chambres : blanc pour la première, gris pour la seconde et le noir pour la troisième. Les trois chambres communiquent par deux ouvertures avec une porte dont l'ouverture est commandée par les expérimentateurs . Le dispositif est éclairé par une lumière blanche de 200 lux . Quatre semaines et demi avant la première séance , un bout de biscuit au chocolat (2g ± 1) est placé dans la cage tous les deux jours et pendant 2,5 semaines, afin de familiariser les souris avec le stimulus agréable au goût. Une heure avant l'essai, la nourriture est retirée afin d'éviter les différences interindividuelles pour la motivation à s'alimenter ( la faim) . Au moment du test , une petite quantité de biscuits au chocolat ( ou de la nourriture normale pour le contrôle ) est positionnée au centre de la chambre noire . La salle blanche est le compartiment de départ où la souris est placée avec la tête tournée vers le côté opposé à l'ouverture . Le test dure cinq minutes, la porte de la première ouverture est fermée après le passage de la souris dans un délai maximum de 2 minutes (à 2 minutes souris est guidé doucement dans la seconde chambre). On enregistre la latence à croquer et le nombre de croques pendant 3 minutes après le passage de la première ouverture, ainsi que le temps de latence pour passer de la première ouverture (2 minutes au maximum) à la deuxième ouverture (5 minutes au maximum ) , la latence à croquer et le nombre de croque à l'intérieur de l'ensemble des 5 minutes. Quatre sessions de tests sont effectués dans les 9 jours , chaque session étant séparée de la précédente par 3 jours.

Splash test

Les animaux sont d'abord islolés dans des cages pendant 24 heures. Une solution de saccharose à 10% est pulvérisée sur le pelage dorsal de la souris; la latence pour initier un comportement de toilettage ainsi que la fréquence et la durée de toilettage est enregistrée pendant cinq minutes après la pulvérisation de la solution de saccharose. On observe généralement que le temps de latence pour le toilettage est augmentée chez les souris UCMS tandis que la fréquence de toilettage est diminuée.
ci dessous le clip, le chronomètre démarre après 13 sec (c'est une fois que la pulvérisation est effctuée et que l'animal n'est plus maintenu par l'expérimentateur). Après 37 sec, la souris affiche le premier épisode de toilettage. Ainsi, le temps de latence pour le toilettage est 37-13 = 24 sec.

Construction du Nid

Les souris sont isolés dans leurs cages. Ce test requiert d'introduire des morceaux de coton dans la cage de l'animal testé. Ceci se fait au début de la période d'activité de la souris. La qualité du nid réalisé 5h, et 24 heures plus tard, selon le barème proposé par Deacon (2006).

[legende-image]1315851970990[/legende-image][legende-image]1315851970988[/legende-image][legende-image]1315851970989[/legende-image]

Hypophagie induite par la nouveauté

Cet essai est effectué dans un opendfield (30x30x30 cm) dont le sol a été recouvert par de la sciure. Un morceau de croquette normale est placée sur une feuille de papier dans le milieu du dispositif. Les animaux sont isolés et privés de nourriture pendant 12 heures afin d'augmenter la motivation pour la nourriture. L'essai est effectué dans des conditions de faible luminosité. Les dimensions de l' Openfield et les conditions d'éclairage ont été choisies pour éviter les effets plafond dans les groupes sollicités. Afin d'observer le comportement d'approche chez la souris UCMS, il est nécessaire d'utiliser des conditions qui ne sont pas très stressantes. La latence à approcher la nourriture, à renifler et à manger est mesurée. En outre, la quantité de nourriture consommée est mesurée dans la cage après le test afin d'évaluer la motivation alimentaire.

D'autres Tests

D'autres tests comportementaux peuvent être réalisés, telles que le test de la nage forcée, test de suspension par la queue, la préférence saccharose , test de résident-intrus ...