Équipe 4 - Faits marquants

 

Retour

Belzung C, Willner P, Philippot P. (2015) Depression: from psychopathology to pathophysiology. Curren Op Neurol 30:24-30

Cet article, écrit en collaboration avec Paul Willner (Université de Swansea, Royaume Uni) et Pierre Philippot (Université de Louvain la Neuve, Belgique) tente de passez d’une description des aspects psychopathologiques décrivant la dépression, à des aspects physiopathologiques. C’est article fait partie du « Top 1% «  mondial pour son taux de citations.

El-Hage W, Vourc’h P, Gaillard P, Leger J, Belzung C, Ibarguen-Vargas Y, Andres CR, Camus V. (2015) The BDNF Val66Met polymorphism is associated with escitalopram response in depressed patients. Psychopharmacology (Berl) 232(3):575-81

Cette étude a montré qu'en réponse à un traitement antidépresseur par escitalopram, les sujets porteurs de l'allèle Met du gène du BDNF sont meilleurs répondeurs, avec une plus grande résistance chez les sujets porteurs du polymorphisme Val/Val.

 
Naudin M, Mondon K, El-Hage W, Perriot E, Boudjarane M, Desmidt T, Lorette A, Belzung C, Hommet C, Atanasova B. (2015) Taste identification used as a potential discriminative test among depression and Alzheimer׳s disease in elderly: A pilot study. Psychiatry Res 228(2):228-32

La présente étude a démontré que les patients atteints de dépression présentaient une altération de la mémoire olfactive qu’ils s’agissent de la reconnaissance des odeurs anciennes ou nouvelles. En revanche, les patients atteints d’une maladie d’Alzheimer présentent seulement une altération de la perception des odeurs nouvellement apprises. D’autres études seront nécessaires pour confirmer ces résultats. Cependant, si la préservation de la reconnaissance des odeurs anciennement apprises est confirmée pour les patients atteints d’une maladie d’Alzheimer en stade léger à modéré, ce test pourrait être utilisé en pratique clinique comme un outil complémentaire au repérage des patients.


Philbert J, Beeske S, Belzung C and Griebel G. (2015) The CRF(1) receptor antagonist SSR125543 prevents stress-induced long-lasting sleep disturbances in a mouse model of PTSD: comparison with paroxetine and d-cycloserine. Behav Brain Res 279:41-6

Cette étude a permis de montrer que les altérations du sommeil présentes dans un modèle murin de stress post-traumatique sot équivalentes à celles survenant chez les patients. Elle a aussi évalué les effets de plusieurs composés comme ceux de traitements de références des états de stress post-traumatique comme la paroxetine et de les comparer à ceux d’un antagoniste des récepteurs au CRF1.


Hommet C, Mondon K, Camus V, Ribeiro MJ, Beaufils E, Arlicot N, Corcia P, Paccalin M, Minier F, Gosselin T, Page G, Guilloteau D, Chalon S. (2014) Neuroinflammation and β Amyloid Deposition in Alzheimer's Disease: In vivo Quantification with Molecular Imaging. Dement Geriatr Cogn Disord 37(1-2):1-18

Ce travail réalise une revue de la littérature des travaux menés dans la maladie d’Alzheimer évaluant les liens entre charge amyloïde, mesurée en TEP, et neuroinflammation. L’activation microgliale apparait comme un phénomène précoce dans la maladie d’Alzheimer. Il n’est pas retrouvé de corrélation entre neuroinflammation et charge amyloïde. Outre l’intérêt de ces techniques d’imagerie dans la compréhension des mécanismes physiopathologiques impliqués dans la maladie d’Alzheimer, ces techniques sont aussi prometteuses pour le développement de futures thérapeutiques et la mesure de leur efficacité.