Projet ANR : Attention émotionnelle et attention liée au changement dans l’autisme

  • Présentation du projet et objectifs

Les Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA) sont caractérisés par un handicap majeur dans les interactions sociales et dans l'adaptation à la vie quotidienne. L’adaptation physique et sociale met généralement en difficulté les personnes avec TSA car elle nécessite de détecter et de réagir de manière efficace aux événements biologiquement importants. Cette réponse d'orientation vers des événements potentiellement importants met en jeu des mécanismes attentionnels automatiques qui peuvent être déclenchés principalement par deux classes de stimulations biologiques: des stimuli nouveaux et des stimuli émotionnels. Deux systèmes d'attention automatiques séparés opérant soit sur des événements inattendus ou soit sur des stimuli émotionnels et impliquant des structures cérébrales distinctes ont donc été décrits. Il a été suggéré que ces deux systèmes pourraient être altérés chez les personnes avec TSA. Des études comportementales et d’imagerie cérébrale suggèrent, en effet, que les personnes atteints de TSA ont des difficultés à s’orienter automatiquement vers les changements perçus au niveau des entrées sensorielles, aussi bien dans la modalité visuelle que dans la modalité auditive. De plus, les observations faites en imagerie cérébrale soulèvent la question d’un défaut de l’attention automatique émotionnelle dans les Troubles du Spectre de l’Autisme qui pourrait être sous-tendu par des anomalies de connectivité de l’amygdale et qui pourrait contribuer au désintérêt pour les informations socio-émotionnelles. Ces résultats soulignent l’intérêt potentiel d’explorer les liens fonctionnels entre l’attention automatique liée au changement et l’attention automatique émotionnelle dans un trouble envahissant du développement où les deux domaines sont systématiquement affectés.

Dans ce projet , nous avons l'intention de déterminer si les sujets avec TSA subissent des atteintes spécifiques du système de l'attention automatique émotionnelle au cours du traitement de l'information émotionnelle pertinente, d’un dysfonctionnement de l'attention automatique plus général qui ne serait pas efficace en particulier dans le cadre de stimuli émotionnels ou , en fin de compte , d’un dysfonctionnement dans l'interaction entre les deux systèmes. Pour atteindre cet objectif, nous explorerons les bases neuronales de l’attention liée au changement et de l’attention émotionnelle dans les TSA en étudiant la réactivité cérébrale, dans les modalités auditive et visuelle, durant des tâches Oddball mélangeant des stimuli déviants émotionnel et neutre. Les corrélats cérébraux des mécanismes impliqués dans l’attention automatique émotionnelle et non émotionnelle seront examinés en utilisant deux techniques non invasives complémentaires : les potentiels évoqués qui nous montrent le décours temporel de ces processus cérébraux avec une résolution temporelle inégalée et l’IRM qui fournit une excellente définition spatiale permettant de localiser précisément les régions cérébrales impliquées avec une analyse de la connectivité structurale et fonctionnelle entre ces régions cérébrales. L’originalité de ce projet repose dans la combinaison de deux secteurs de recherche qui sont habituellement dissociés dans le but d’avancer vers une compréhension globale des TSA. Les débouchés anticipés de ce projet sont d’un intérêt majeur pour l’avancée de la compréhension des mécanismes physiopathologiques des Troubles du Spectre de l’Autisme avec comme but ultime d’améliorer les prises en charge.

 
        
Image extraite de www.serimedis.inserm.fr      Image extraite de www.allodocteur.fr
 
  • Planning de l'étude



  • Personnes impliquées dans l'étude
Coordinatrice: Marie GOMOT, CR1 INSERM

Pr. Frédérique BONNET-BRILHAULT
Pr. Jean- Philippe COTTIER
Pr. Christophe DESTRIEUX
Dr. Marie GUIMARD-BRUNAULT
Dr. Emmanuelle HOUY-DURAND
Dr. Mathieu LEMAIRE
Dr. Joëlle MALVY
Dr. Agathe SABY

IRM:
Frédérique ANDERSSON, IR INSERM
Laurent BARANTIN, IRU

EEG:
Magali BATTY, MCU
Nicole BRUNEAU, CR1 INSERM
Sylvie ROUX, IRU

Helen CLERY, IE INSERM
Judith CHARPENTIER, Doctorante
Luce CORNEAU, Infirmière
Odette VIAUD, Infirmière


  • Informations sur le projet ANR
Dates de l’ANR: 2013-2016
Montant attribué au projet: 140 000 euros

  • Où en sommes-nous?
Le projet a reçu en janvier toutes les autorisations légales (CPP 2013-R50 et numéro ANSM B131416-31) et a été enregistré auprès de ClinicalTrials.gov (NCT02160119). Dix-sept enregistrements EEG ont été effectués jusqu’à présent sur des sujets sains. Les enregistrements EEG des personnes avec TSA commenceront en septembre 2014.
Le protocole est actuellement adapté pour les enregistrements IRM.
-Mise à jour en août 2014-