Etude des marqueurs olfactifs de la dépression et d'une maladie co-occurente : la maladie d'Alzheimer / Marine Naudin ; sous la direction de Boriana Dimitrova Atanasova

  • Sujet de thèse,

Thèse de doctorat : Sciences de la vie et de la santé, spécialité Neurosciences : Tours : 2014

L’objectif de ce travail de thèse était de vérifier l’hypothèse selon laquelle les troubles olfactifs peuvent constituer des marqueurs de la dépression. Tout d’abord, deux études longitudinales ont évalué l’effet du traitement antidépresseur sur les atteintes olfactives et émotionnelles. Deux autres études ont étudié quelles atteintes olfactives peuvent aider à différencier la dépression d’une maladie d’Alzheimer débutante. Les résultats de ce travail ont confirmé la présence de marqueurs olfactifs d’état (pour les aspects hédonique et émotionnel) et de trait (pour les atteintes en rapport avec des capacités cognitives) dans la dépression. Par ailleurs, nos données ont mis en évidence des profils d’altérations différents dans la dépression et la maladie d’Alzheimer débutante, concernanat la mémoire de reconnaissance et l’identification des odeurs, ce qui pourrait aider à différencier ces deux maladies. D’autres travaux devront confirmer l’implication de ces marqueurs dans l’efficacité de la thérapie, le suivi et le diagnostic précoce des patients.

  • Dates
    Créé le 9 octobre 2014