Etude de la dérégulation de l'axe HPA dans la création d'une résistance aux antidépresseurs et son implication dans la prolifération cellulaire et la neurogénèse hippocampique / Wahid Khemissi ; sous la direction de Catherine Belzung et de Mohsen Sakly

  • Sujet de thèse,

Thèse de doctorat : Sciences de la vie et de la santé, spécialité Neurosciences : Tours : 2014 Thèse de doctorat : Sciences de la vie et de la santé, spécialité Neurosciences : Université de Carthage (Tunisie) : 2014

Un tiers des patients déprimés inclus dans les essais cliniques ne répondent pas à un traitement antidépresseur. La dérégulation de l’axe HPA et la réduction de la neurogènese hippocampique sont les principaux facteurs de la résistance aux antidépresseurs. L’objectif de ce travail est de développer un modèle de résistance à l’antidépresseur lié à l’axe HPA et d’utiliser ce modèle pour comprendre les mécanismes sous-jacents. Nos résultats suggèrent qu'une mauvaise régulation de rétrocontrôle négatif de l'axe HPA au début du protocole peut être un facteur prédictif de l'échec du traitement antidépresseur dans la dépression. Notre protocole montre que l’échec de la fluoxétine à induire des effets antidépresseurs a été associé à une mauvaise aptitude des composés à stimuler la prolifération des cellules dans le gyrus denté de l'hippocampe. D'autres études sont nécessaires pour étudier la relation de causalité entre ces phénomènes.

  • Dates
    Créé le 15 décembre 2014