Actualité

Soutenance de thèse de Mme Tania Bitar

  • Santé-Sciences-Technologie,
  • Recherche,
Date(s)

le 27 novembre 2018

de 14h à 18h
Lieu(x)
Faculté de Médecine
Amphi. D

Sous la direction scientifique du Prof. Christian ANDRES et de Prof. Walid HLEIHEL de l'Université USEK du Liban.

Etude épidémiologique, génétique et métabolomique des troubles du spectre autistique au Liban

Mme Tania Bitar présentera ses travaux de thèse sur l'étude épidémiologique, génétique et métabolomique des troubles du spectre autistique au Liban. Ce travail a été réalisé sous la direction scientifique du Prof. Christian Andres (Equipe Neurogénomique et Physiopathologie neuronale) et de Prof. Walid Hleihel de l'Université USEK du Liban.

Résumé

L’étiologie des troubles du spectre autistique (TSA) est complexe et multifactorielle mettant en jeu une forte composante génétique ainsi que des facteurs environnementaux. En effet, plusieurs études ont montré que des facteurs de risques pré- ou postnatals peuvent augmenter le risque des TSA. De plus, de nombreux gènes candidats ont été identifiés soit par des variations du nombre de copies (Copy Number Variation, CNV) et/ou des variations nucléotidiques (Single Nucleotide Variant, SNV). Cependant, à ce jour, les mécanismes physiopathologiques sont encore mal connus et il n’existe aucun biomarqueur facilitant un diagnostic précoce des TSA, ce qui permettrait une meilleure prise en charge des patients. Les causes des TSA ne sont donc toujours pas complètement élucidées et la majorité des études ont été réalisées sur des populations occidentales. Ainsi, dans le cadre de notre projet nous avons voulu étudier un groupe de patients Libanais atteints de TSA et nos objectifs s’articulent autour de trois volets :

1. L’identification de facteurs de risques environnementaux dans le but de mieux comprendre la pathologie et tenter de réduire autant que possible les risques dans le futur. Les résultats de cette étude ont montré que plusieurs facteurs tels que la consanguinité, le stress au cours de la grossesse et la prématurité semblent être des facteurs de risques.

2. L’identification des variations structurales dans le génome des enfants atteints de TSA afin d'évaluer la contribution de CNV par l'approche de CGH array à haute résolution. Cette étude nous a permis d’identifier de nouveaux gènes candidats dans les TSA dont les fonctions biologiques correspondent à des processus impliqués dans le développement neuronal et les fonctions synaptiques. De plus, nous avons pu confirmer la présence des régions et des gènes déjà observés dans des études précédentes sur les TSA.
3. L’identification des métabolites urinaires et des voies métaboliques associées afin de proposer des biomarqueurs facilitant un diagnostic précoce et une meilleure compréhension de la physiopathologie de la maladie. De nouveaux métabolites discriminants ont été identifiés, ce qui pourrait ouvrir des perspectives dans l’identification de nouvelles voies physiopathologiques. De plus, nous avons confirmé des variations déjà citées dans la littérature concernant certains métabolites qui pourraient représenter des marqueurs robustes de la maladie.

Cette étude bien que préliminaire par le nombre relativement modéré de patients inclus, a permis d’avancer de nouvelles hypothèses tout en confirmant les données précédentes, obtenues sur des populations d’origine ethnogéographiques différentes.

Mots-clés

TSA, environnement, CGHarray, CNV, métabolomique, urine, biomarqueurs.

Publication(s)

Bitar T, Mavel S, Emond P, Nadal-Desbarats L, Lefèvre A, Mattar H, Soufia M, Blasco H, Vourc'h P, Hleihel W, Andres CR (2018) Identification of metabolic pathway disturbances using multimodal metabolomics in autistic disorders in a Middle Eastern population. J. Pharm. Biomed. Anal., 152:57-65.

#Tours #iBrain #UMR1253 #Autisme #Liban #Métabolomique

Contact :
Prof. Christian Andres :