Actualité

[HDR] Soutenance de Baptiste Morel

  • Recherche,
  • Santé-Sciences-Technologie,
  • Santé-social,
Date(s)

le 27 mars 2020

14h00
Lieu(x)
Salle des Actes
Faculté de Médecine (Site Tonnellé)

sous la direction scientifique du Dr. Clovis Tauber

Résumé

La radiologie pédiatrique est une surspécialité extrêmement vaste, prenant soin de patients allant du nouveau-né prématuré à l'adolescent jeune adulte, avec des pathologies spécifiques liées à l'âge. Tous les organes peuvent être atteints. Chaque modalité d'imagerie, initialement conçue pour l'adulte, doit permettre, sous réserve d'adaptations techniques plus ou moins complexes, de réaliser une exploration adaptée pour les enfants. Les enjeux principaux en radiologie pédiatrique sont d'obtenir le plus rapidement possible des informations quantitatives fiables quelle que soit la technique d'imagerie utilisée, en minimisant le recours à l'utilisation de rayons X. Le fil conducteur des travaux pourrait ainsi être : « recherches en imagerie pédiatrique : plus informative, moins invasive, de la tête aux pieds. »

Ainsi, en neuroradiologie pédiatrique, le développement d'algorithmes de segmentation d'IRM cérébrales de nouveau-né prématuré dont le contraste est spécifique, puis d'une séquence en partenariat avec un industriel utilisable pendant toute l'enfance illustre la volonté d'obtenir une imagerie plus pertinente et reproductible. L'obtention de données quantitatives volumétriques et relaxométriques Tl d'IRM cérébrales pédiatriques devrait permettre d'approfondir nos connaissances sur le développement normal ou anormal du cerveau de l'enfant. L'intelligence Augmentée du radiologue permettra probablement d'améliorer la qualité de l'interprétation.

Sous la thématique « moins invasive », dans une logique d'optimisation des modalités d'imagerie pédiatrique et de radioprotection, sont présentés des travaux concernant des organes de la tête aux pieds : analyse de l'impact de logiciels de réduction de doses de rayons X, limitation de l'exposition d'enfants atteints de cancers.

La poursuite de cette démarche sera le moteur des prochaines études à concevoir pour répondre aux défis de l'imagerie pédiatrique. Au sein de l'unité INSERM 1253 de l'université de Tours, une extrapolation de ces grands principes s'initie en imagerie neuroradiologique adulte. Concernant la radioprotection, il apparaît toujours primordial d'optimiser l'exposition aux rayons X, soit en bénéficiant d'innovations technologiques, soit en évaluant l'apport de logiciels fournis par les industriels.

La diversité et la complémentarité de l'ensemble des travaux exposés et projets en cours ont donc une finalité commune: contribuer à l'amélioration des connaissances scientifiques en radiologie pédiatrique, avec un bénéfice dans la prise en charge des enfants.

Jury

Mme Catherine ADAMBAUM, PU-PH - Université Paris-Sud
Mme Isabelle BLOCH, PU - Telecom Paris
M. Arnaud CACHIA, PU - Université Paris-Descartes
Mme Nadine GIRARD, PU-PH - Aix Marseille Université
M. Vincent LEBON, PH - Université Paris-Sud
M. Clovis TAUBER, MCF-HDR, Université de Tours
Contact :
Dr. Clovis Tauber :