Actualité

Adaptation de la remédiation cognitive à des adultes avec TSA

  • Recherche,
  • Santé-Sciences-Technologie,
  • Santé-social,
Date(s)

le 29 novembre 2019

Published in Presse Med

Projet de recherche collaborative dirigé par le Prof. E. Houy-Durand.

Adaptation de la remédiation cognitive à des adultes avec TSA : faisabilité et intérêt à partir de deux groupes pilotes

Si l’autisme est un trouble neurodéveloppemental apparaissant dans l’enfance, l’autisme de l’adulte constitue un véritable enjeu de santé publique. La prévalence chez l’enfant est actuellement de 1 %, chiffre multiplié par 20 depuis 1980. Ainsi, sur un effectif estimé de 600000 autistes en France, 2/3 sont des adultes.

Les études longitudinales montrent que 60 à 75 % des adultes avec autisme vivent en institution [1] ou évolueront vers une vie sociale « pauvre » voire « très pauvre » [2]. De plus, une étude portant sur le devenir de 66 patients avec autisme à l’âge adulte montre que les patients ne présentant pas de déficience intellectuelle (DI) associée sont 3 fois plus susceptibles de ne pas avoir d’occupations (emploi ou activités de jour) par rapport à des patients avec DI [3].

Il semble donc que le système de soins et d’accompagnement actuel ne soit pas adapté pour prendre en charge ces patients. Les programmes éducatifs développés pour les enfants n’ont pas été adaptés à leur prise en charge. Ainsi, lorsque ces jeunes atteignent l’âge adulte, rares sont les aménagements possibles dans l’apprentissage socioprofessionnel, dans les actes de la vie quotidienne comme dans l’insertion socioprofessionnelle. Le trouble du spectre de l’autisme (TSA), reconnu comme trouble précoce de l’enfant souffre encore aujourd’hui de l’absence de stratégie thérapeutique et rééducative autour de l’intégration sociale et professionnelle [Lire la suite].

#Tours #iBrain #UMR1253 #autisme #cognition

Contact :
Prof. E. Houy-Durand :