Actualité

Accouchement : "différencier les parcours des patientes"

  • Santé-Sciences-Technologie,
  • Santé-social,
Date(s)

le 7 juin 2019

Le Prof. Franck Perrotin a répondu aux questions de TMV Tours

Accouchement : "différencier les parcours des patientes"

L’Académie de médecine souligne que les maternités accueillant plus 3000 naissances ont plus de difficultés à respecter les choix des patientes.

A Bretonneau, ça nous tient à cœur depuis longtemps : quand on a construit le nouveau bâtiment il y a une douzaine d’années, on voulait intégrer une salle nature qui permette à la patiente d’adopter des postures différentes pour faciliter le travail. La direction n’a pas suivi, elle croyait à une fantaisie. Le domaine de l’accouchement est particulier, on n’est pas dans de la médecine brute comme de la cardiologie. On préconise une surveillance médicale parce qu’il peut survenir des événements imprévisibles mais ça reste un acte de la vie. L’idéal est de pouvoir différencier les parcours des patientes. Si nous accueillons 50 % de grossesses dites à risque, nous avons aussi des patientes « à bas risques » et nous sommes vraiment dans une désescalade de la médicalisation avec une diminution des médicaments et l’objectif de descendre à 11 % d’épisiotomies. C’est possible avec des équipes bien formées et très impliquées [Lire la suite].

Contact :
Prof. Franck Perrotin :