Actualité

Fête de la Science: L'Inserm tord le cou aux idées reçues en santé

  • Recherche,
  • Santé-Sciences-Technologie,
Date(s)

le 10 octobre 2018

A partir de 19h
Lieu(x)
Salle Senghor
1 bis rue de la préfecture à Tours

Les 4 laboratoires Inserm s'engagent à nouveau pour la Fête de la Science

L'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale est un établissement public de recherche dont l'objectif principal est d'améliorer la santé de tous par le progrès des connaissances sur le vivant et sur les maladies, l'innovation dans les traitements et la recherche en santé publique. Dans le cadre de la Fête de la Science, quatre laboratoires de l'Inserm de Tours vous proposent d'échanger et de débattre autour d'idées reçues en santé:

Les lipides et le cancer - Dr. Sébastien Roger (Inserm Nutrition, Croissance et Cancer): Les lipides, cet ensemble de molécules grasses dont font partie le cholestérol, les triglycérides, les phospholipides et les acides gras, ont une bien mauvaise image et leur consommation alimentaire est souvent associée à un ensemble de désordres du métabolisme, tels que l'obésité et le diabète gras (de type II), des maladies des systèmes cardiaques et vasculaires, ou encore même au développement et à la progression de certains cancers. Alors, que l'on puisse penser que les lipides pourraient améliorer les conditions de vie des patients atteints de cancer et augmenter l'efficacité de leur traitement pourrait paraître invraisemblable, et pourtant...

La radioactivité en santé - Dr. Nicolas Arlicot (Inserm Imagerie et Cerveau): L'utilisation de la radioactivité dans le domaine médical, que ce soit à des fins diagnostiques ou de thérapie, suscite chez certains patients et mêmes praticiens, des craintes sur leurs effets. Pourquoi les mots « rayonnement ionisants » sont-ils très souvent synonymes de méfiance, voire pour certains de rejet, alors que la valeur ajoutée de la médecine nucléaire et de la radiologie dans la prise en charge des patients, en particulier en cancérologie, est aujourd'hui clairement établie ? La perception de la radioactivité reste fortement liée à certains désastres nucléaires et une confusion semble s'être établie avec les applications médicales de la radioactivité.

Les virus - Dr. Catherine Gaudy-Gaffin, Dr. Karl Stefic, M. Julien Marlet (Inserm Morphogénèse et Antigénicité du VIH et des virus des Hépatites): Les virus font partie de notre quotidien et beaucoup d'idées reçues circulent. Infections tout à fait banales ou graves ; Infections qui guérissent ou qui persistent. Beaucoup d'explications scientifiques à donner pour répondre à des interrogations fréquentes.  Une conférence illustrée organisée autour de plusieurs exemples : virus des hépatites B et C, VIH, Papillomavirus, virus de la grippe.

Les maladies respiratoires - Dr. Laurent Plantier et Dr. Antoine Guillon (Inserm Centre d'Etudes des Pathologies Respiratoires): Qu'est-ce qu'une défaillance respiratoire ? Une défaillance respiratoire est un syndrome dans lequel le système respiratoire échoue à réaliser les échanges gazeux : oxygénation du sang et/ou élimination du gaz carbonique. Mais, quand est-ce qu'une défaillance respiratoire peut survenir ? Il y a plusieurs conditions ou maladies qui affectent la respiration. Ces situations peuvent être aigues (ex : pneumonie), ou chroniques (ex : mucoviscidose), ou même aigues et chroniques (ex : exacerbation d'une bronchite chronique). Qu'en est-il des traitements ? Le traitement de la cause est indispensable (ex : antibiotique pour une pneumonie bactérienne). L'administration d'oxygène est parfois nécessaire en supplément. Et quand les traitements échouent ? Dans les cas de pathologies sévères, l'administration d'oxygène ne suffit pas à corriger le défaut d'oxygénation du sang (ou du lavage du gaz carbonique). Il faut alors avoir recours à un respirateur - une machine qui aide la ventilation.

Chaque conférence (15 min) sera suivie d'un échange de 15 min avec le public.

Partenaires :
Organisé par
InsermUnivToursCHRU de Tours

En partenariat avec
PoSCS
Contact :
Dr. Claire Wardak :