Actualité

[THESE] Soutenance de thèse de Marion Rochet

  • Recherche,
  • Santé-Sciences-Technologie,
Date(s)

le 22 juin 2020

A partir de 13h30
Lieu(x)
Visioconference

Sous la direction scientifique du Dr. Atanasova

L’entraînement olfactif peut-il améliorer les performances olfactives et l’état émotionnel des sujets présentant des symptômes mineurs de dépression. Identification « active » et « passive » des odeurs dans la dépression et la maladie d’Alzheimer.

Résumé

L'objectif de ce travail était d'étudier l'intérêt de l'olfaction comme un outil potentiel d'amélioration de l'état affectif et comme un outil permettant de différencier la dépression et la maladie d'Alzheimer débutante. Nos travaux ont permis de mettre en évidence des profils d'altérations différents entre les patients dépressifs et ceux atteints de la maladie d'Alzheimer concernant l'identification« active» des odeurs, ainsi qu'une altération uniquement observée chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer concernant l'identification «passive» des odeurs». Nos travaux ont ainsi confirmé les aspects bénéfiques d'un entraînement olfactif chez des sujets sains présentant des symptômes mineurs de dépression. De plus, ils apportent des éléments nouveaux sur les altérations olfactives chez les patients dépressifs et ceux atteints de la maladie d'Alzheimer. Des travaux supplémentaires seront nécessaires pour comprendre les différents mécanismes impliqués dans l'amélioration de l'olfaction et du tableau clinique après un entraînement olfactifs.
Mots-clés

Dépression, olfaction, entraînement olfactif, symptômes mineurs de dépression, maladie d'Alzheimer.

Président du jury de thèse - Prof. Emmanuel Simon (Université de Bourgogne et CHRU de Dijon)

Directeurs de thèse - Dr. Atanasova (Université de Tours)

#Tours #iBrain #UMR1253 #olfaction #dépression #alzheimer

Contact :
Dr. Atanasova :